POURQUOI LES RÊVES SONT LE CARBURANT DE VOTRE ÂME

16/09/2020

Certes, j'ai peut-être une petite crise de la cinquantaine...mais attendez, je ne me suis jamais sentie aussi bon!

Mais ne le sous-estimez pas...j'ai vraiment dû aller jusqu'à l'épuisement...

Je n'ai jamais été moyen

Jamais été. Mes parents se sont séparés à un moment que divorcer n'était pas encore un fait divers . Les premières années après le divorce ont été assombries par le harcèlement dans ma nouvelle école, la gêne dans mon nouvel environnement et les pleurs lors de l'adieu hebdomadaire d'un de mes parents.

Non, je n'ai jamais été moyen et je ne le serais jamais.

Je me souviens très bien du jour où j'ai essuyé mes larmes à l'école tout en me débarrassant définitivement du harcèlement. Je suis le seul à avoir pu faire ce changement. Une sage leçon de vie que j'ai portée avec moi toute ma vie comme une denrée précieuse.

Ce sentiment d'autodétermination m'a rendu plus fort à chaque fois. Heureusement, cela m'a aussi donné une grande part d'empathie et de confiance en moi. Je considère l'empathie comme une forme profonde de "reconnaissance" des sentiments à travers les expériences de vie personnelles. En ce qui me concerne, la confiance en soi consiste à savoir ce que l'on veut dans la vie et non pas tant à savoir comment on se présente à son prochain (alias le fameux syndrome des bulles).

Tous ces bagages m'ont sauvé lorsque cette confiance en soi a pris un tournant décisif il y a environ deux ans. Un immense sentiment d'injustice est devenu mon tueur silencieux à ce moment-là. Qui aurait pu penser cela ? Heureusement, j'ai fait "le déclic" pour la énième fois. Depuis lors, mon besoin d'autodétermination est devenu plus grand que jamais, la recherche de mon moi le plus profond n'a jamais été aussi importante.

Quatre excellentes séances de coaching de carrière (avec l'aimable autorisation d'Avvizo) et un bullet journal entièrement écrit plus tard il m'est finalement apparu clairement... Je ne suis pas moyen et je ne le serai jamais. Je ne suis pas comme tout le monde, vous n'êtes peut-être pas comme tout le monde...So what?

Ma mission

Que ce soit juste ma mission. Pour que les gens aient l'impression de compter. Aider les gens à compter, leur donner de la visibilité et les faire réfléchir de façon originale. Oui, c'est la chose que je préfère faire le plus ! Mais il a fallu que je creuse profondément pour le savoir !

Cela met également mon business de démarrage sous une lumière plus vive. Parce que pourquoi, au nom de Dieu, ai-je commencé à dessiner des femmes plus "rondes" ? C'est juste une traduction de mon besoin intrinsèque d'une acceptation générale des personnes qui sont un peu moins "moyennes". Même pour applaudir et citer des personnes qui (consciemment ou inconsciemment) refusent de participer au rythme impitoyable d'un monde pré-mâché, plein de modèles d'attentes, d'idéaux de beauté et oui... aussi d'injustice.

Si je peux y contribuer avec mes illustrations, alors ma mission est réussie !

L'autre côté

Et puis il y a cette autre facette de moi, moins chargée et issue de mon amour pour le design et des formes et des couleurs bien réfléchies. Ma formation à l'académie et plus tard à l'université a sans aucun doute quelque chose à voir avec ça. Comment je peux être touché par l'artisanat et le design scandinaves (des années 1950 à nos jours). Quels maîtres du style et de la conception graphique ils sont ! Contrôlée, et pourtant si riche. Tout sauf moyen, et pourtant chanté par beaucoup.

L'autre côté de moi aime les impressions et les illustrations colorées. Très différent des dames en noir et blanc, mais pas moins de "moi".

Mon rêve

Dans mon rêve, Ender & May devient le Marimekko des Pays-Bas et j'ai depuis longtemps fait correspondre mes deux "camps". Et non, je refuse - comme il nous l'a toujours chuchoté en tant que "modeste" Belge - de supprimer ou de minimiser mes rêves plus longtemps.

Je ne suis pas moyenne et je ne veux jamais l'être.

Mon choix conscient de ne faire que ce qui me donne de l'énergie depuis cette "fameuse bosse" m'a apporté beaucoup de beauté depuis. J'espère que mon histoire pourra inspirer d'autres personnes à faire de même. Il n'est jamais trop tard pour se lancer. Il n'est jamais trop tard pour suivre son propre chemin...

Ender & May est né d'une crise, mais nous espérons qu'il deviendra un label fort, et pas si moyen !

Vous voulez un peu plus d'inspiration ? Alors, n'oubliez pas de jeter un coup d'œil à mon tableau Pinterest avec des citations inspirantes !

Votre porte-bonheur

Photo de Dyaa Eldin sur Unsplash

Aimez-vous aussi donner aux autres un 'petit coup de chance' ?

Vous reconnaissez-vous ou votre parcours dans cet article (lire "avez-vous aussi une crise de la quarantaine ?" 😉 ) et aimez-vous aussi inspirer d'autres personnes avec votre histoire ? Faites-vous consciemment des choix différents ou recherchez-vous également une vie plus simple ou plus réaliste ? Vous avez toujours voulu écrire votre propre histoire, mais vous n'avez pas trouvé le bon forum ? Ou bien vous êtes déjà un blogueur et vous avez une idée pour un blog invité ? Faites-nous part de vos commentaires! Tous vos "petits veinards" sont plus que bienvenus ici !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Newsletter

Vous souhaitez être tenu informé ?